LE REBOUSSIER JAZZ
Les vidéos de zimprod sur Dailymotion Compteur de visiteurs en temps réel
ENVOYEZ VOS LIENS ET COUPURES DE PRESSE à l' adresse ci-dessous
CONTACT : reboussier30jazz@gmail.com
Sauf avis contraire de l'expéditeur les messages reçus sur cette boite pourront être postés sur le BLOG
.

vendredi 8 septembre 2017

Nîmes 2017 Jazz Festival le programme

http://jazz-festival.nimes-metropole.fr/





samedi 5 août 2017

BARJAC EN JAZZ

BARJAC EN JAZZ

Date du début de l'événement : 17/08/2017 
Date de la fin de l'événement : 20/08/2017 
FESTIVAL BARJAC EN JAZZ 2017 (6ème édition) 
JEUDI 17 AOÛT : Ouverture du Festival. Concert gratuit devant l’Office de Tourisme à partir de 19h00 "Orchestre Canal Street Jazz Band", hommage à Armstrong et Bechet. 
 VENDREDI 18 AOÛT : "Le Groove Quintet" Dans la cour du Château à 21h00, hommage à Glenn Miller. 
 SAMEDI 19 AOÛT : Vers 11h00, Parade dans les rues de Barjac avec les "Tweezers Dixie Stomp". À 21h00 dans la cour du Château "Harlem Fantasy Orchestra", hommage à Duke Ellington. 
 DIMANCHE 20 AOÛT : À 21h00 dans la cour du Château "From New Orleans", hommage à Luis Prima et Louis Jordan
. Pendant toute la durée du Festival, exposition de peinture « Portraits de Jazzmen ». Organisateur « Plein Cadre 30 ». Fondateur et Directeur artistique Bob MAZARGUIL: bob.mazarguil@orange.fr

Barjac en Jazz

samedi 22 juillet 2017

Samedi 22 juillet 2017 à 21h00 Junas, Carrières de Junas


Trio Soleil (Nicolas, Troupé, Veras) + Chucho Valdés
TRIO SOLEIL invite Thomas Fontvieille Gouadeloupe, Brésil, France
Franck Nicolas : trompette, Sonny Troupé : batterie, Nelson Véras : guitare, Thomas Fontvieille : guitare électrique
Pour un problème de santé important Jacques Coursil ne pourra pas être présent sur ce festival 2017, nous venons de l'apprendre, et donc il est remplacé par le Trio Soleil qui invite Thomas Fontvielle. Ce trio Soleil réunit trois sensibilités extrêmes, qui s'enchevêtrent avec finesse dans un élan poétique exacerbé. Franck Nelson, et Sonny semblent évoluer au-dessus d'un nouveau monde. En quête d'absolu artistique, ils marquent un pas de plus sur "les terres vierges" d'une révolution musicale : le jazz ka. Ils ont choisi pour ce cnoncert d'invité le guitariste électrique Thomas Fontvielle présent sur l'album.

CHUCHO VALDES Cuba
Chucho Valdés joue avec les styles, bop, pop, son, mambo, classique, contemporain et ainsi de suite… Tout n’est finalement que matière à créer de la musique. Voilà pourquoi la loi des sacro-saintes catégories, les histoires de chapelles et les œillères des gardiens du temple, il s’en est affranchi avec style, le sien : une main de fer et un doigté de soie, qui peut caresser ou fracasser le clavier, tourner autour d’une simple ligne mélodique, décoller sur une danse rythmique ou partir dans des vertiges harmoniques. Impossible de cerner l’art de Chucho Valdés, « le pianiste le plus complet au monde », selon un magazine de référence dans le jazz. Un pur (impur ?) produit de l’école cubaine, il incarne ce qu’un autre Caribéen, le philosophe martiniquais Edouard Glissant, désigne par le Tout-monde. Une notion qui n’a rien à voir avec le conformisme de l’universel ni l’uniforme du métissage. Et à bien l’écouter, la musique de Chucho Valdés raconte autrement une même version du monde, ouvert par nature à l’autre, une « archipellisation » de la pensée qui invite à tracer des passerelles entre les mondes, à briser les murs des identités segmentées. Une fin de festival révée !!









prix entrée 27 euros

vendredi 21 juillet 2017

Festival Jazz à Junas vendredi 21 juillet

Vendredi 21 juillet 2017 à 18h00
Junas, Temple de Junas
MESS DREY
Mess Drey : chant, Frédéric Girard : batterie, Jean-Phy Cazenove : basse, Nicolas Wagner : guitare, Suzanna Dassonville et Alice Faivre : choristes
Mess Drey est une compositrice qui a collaboré avec des musiciens de divers horizons : soul, jazz, gospel, reggae, électro, rock... Après plusieurs premières parties remarquées dont celles des Gladiators, Horace Andy, Adrian Byron Burns... et nourrie de toutes ces rencontres et influences ; Mess Drey nous livre une “open soul”. Une soul à la sauce hip-hop, funk, rock, reggae... Une voix soul et habitée, une énergie volcanique, Mess Drey impose sa griffe avec un live explosif.
Entrée gratuite


Vendredi 21 juillet 2017 à 21h00
Junas, Carrières de Junas
Alfredo Rodriguez Trio + Omar Sosa Quarteto Afrocubano
ALFREDO RODRIGUEZ TRIOCuba
En partenariat avec le Festival Radio France  Montpellier Occitanie et Millau Jazz Festival
Alfredo Rodriguez : piano, Reinier Elizarde Ruano : contrebasse, Michael Olivera : batterie
Le pianiste révélé par Quincy Jones explore dans son deuxième album « The Invasion Parade », ses souvenirs de Cuba. Le répertoire comprend aussi bien des compositions originales de Rodriguez que des standards (Guantanamera, Veinte Anos ou Quizas). « L’invasion que j’évoque dans « The Invasion Parade » est pacifique, confie le pianiste. C’est la fête traditionnelle qui commémore à Santiago la fin de la Guerre d’Indépendance. Chacun envahit la rue et participe à cette parade en dansant, en jouant de tous les instruments possibles. J’ai voulu ajouter une note particulière en intégrant aux musiques cubaines des sonorités venues d’ailleurs. C’est une vraie fête ! » Alfredo Rodriguez a déjà foulé les plus prestigieuses scènes dans le cadre des tournées avec Quincy Jones, il s’annonce comme l’un des prochains trios « jazz from Cuba » à suivre de près !
 
OMAR SOSA "Quarteto Afrocubano" Cuba
Omar SOSA : piano, Fender Rhodes, Lukmil Perez : batterie, Childo Tomas : basse électrique, Leandro Saint-hill : percussions, flûte, saxophone
Pianiste cubain et musicien migrateur, Omar Sosa étonne par sa maturité musicale et enchante par la finesse de ses arrangements qui mêlent jazz, musiques urbaines et rythmes afro-caribéens. Disque après disque, Omar Sosa s'est depuis le milieu des années 90, construit une identité hors-norme, insèrant dans sa musique des influences provenant de l'Afrique, des Caraïbes ou d'Amérique du sud. Entre jazz et world, Omar Sosa invente un jazz à l’horizon très ouvert, une musique magnifique, toujours en mouvement, qui sonne comme une langue universelle.
Prix soirée 27 euros

mercredi 19 juillet 2017

Festival Jazz à Junas Jeudi 20 juillet

Jeudi 20 juillet 2017 à 18h00
Junas, Temple de Junas
Watchdog
Anne Quillier : claviers et Pierre Horckmans : clarinette, clarinette basse
Watchdog c’est le reflet sonore de nos sociétés ultra surveillées, de ces machines auto-contrôlées qui prennent peu à peu le pas sur l’être humain dans un monde où tout s’accélère. Concert proposé dans le cadre de Jazz Migration, dispositif d'accompagnement de jeunes musiciens de jazz porté par AJC, avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, du CNV, du FCM, de l'ADAMI, de la SPEDIDAM et de la SACEM. www.jazzmigration.com
Entrée gratuite
Jeudi 20 juillet 2017 à 21h00
Junas, Carrières de Junas
Emile Parisien Quintet feat Joachim Kühn et Michel Portal + Manu Katché Quintet
Soirée des musiciens SPEDIDAM !!
EMILE PARISIEN QUINTET feat. JOACHIM KÜHN et MICHEL PORTAL"Sfumato"   France    
Emile Parisien : saxophone, Michel Portal : clarinette, Joachim Kühn : piano, Simon Tailleu : contrebasse, Manu Codjia : guitare, Mario Costa : batterie
Bien-aimé du public et de la critique, le saxophoniste Émile Parisien, Prix Django Reinhardt 2012, Artiste de l'année aux Victoires du Jazz 2014, pour ne citer que les distinctions les plus récentes, vient d'ajouter une nouvelle pépite à une discographie passionnante et originale : "Sfumato", sorti sur le label Act. Pour cette nouvelle aventure, le jeune homme de 34 ans a sollicité une éminence du piano européen, l'Allemand Joachim Kühn, de 38 ans son aîné, qui a travaillé avec les saxophonistes Ornette Coleman, Archie Shepp ou Pharoah Sanders. Le quintet se renforce avec un autre illustre aîné, Michel Portal, avec lequel Émile Parisien se produit régulièrement.
Au sopra­no, Parisien est simplement renversant d'invention et d'énergie. On lui sait gré aussi de laisser de l'espace aux autres solistes et de les inspirer : Kühn, Codjia et Portal sont à leur maximum. Michel Contat
MANU KATCHE QUINTET France
Manu Katché : batterie, Alex Tassel : trompette, buggle, Jim Watson : piano, Stéphane Chausse : saxophone, Jérôme Regard : contrebasse
On ne présente plus Manu Katché, cet immense batteur à la réputation internationale. Interprète hors pair, Manu Katché est aussi un formidable compositeur. En témoigne son dernier album, sans doute l'un des plus personnels, où ses multiples influences, pop, rock, soul et jazz, se mêlent et s'enrichissent. 
D'une formation initiale classique, Manu Katché vire de bord rapidement et se tourne vers le jazz et la pop. Musicien de studio et de scène, il a côtoyé les plus grands artistes internationaux, de Jean-Jacques Goldman aux Bee Gees, en passant par Tori Amos, Paul Young et Tracy Chapman. Possédant un coup de baguette unique, reconnaissable pour un mélomane averti, il a obtenu une Victoire de la Musique en 1985 pour Meilleurs arrangements, en 1987 pour Meilleur musicien de studio.
Prix soirée aux carrières: 27 euros

mardi 18 juillet 2017

Festival Jazz à Junas mercredi 19 juillet


Mercredi 19 juillet 2017 à 18h00
Junas, Temple de Junas
Moonlight Benjamin Quartet
Moonlight Benjamin : chant, Mark Richard : basse, Matthis Pascaud : guitare, Claude Saturne : percussions
En plus de ses tournées avec les jazzmen Omar Sosa et Jacques Schwarz-Bart, Moonlight Benjamin revient sur le devant de la scène avec son trio afro-haïtien.
Ses premières expériences musicales, elle les a vécues dans la communauté évangéliste d'Haïti où le chant est essentiel. Même si sa préoccupation reste ce pays et sa culture, jusqu'au vaudou, Moonlight Benjamin vit en France depuis quelques années où elle a fait quelques rencontres heureuses comme Magyd Cherfi qui lui a écrit "l'eau et le feu". Si vous êtes lassés des voix étriquées, elle vous attend.
Entrée gratuite

Mercredi 19 juillet 2017 à 21h00
Junas, Carrières de Junas
Antonio Sanchez and Migration + Perez / Patitucci / Blade Trio
ANTONIO SANCHEZ & MIGRATION Mexique, Etats-Unis
Antonio Sanchez : batterie, Seamus Blake : Sax, John Escreet : piano, Matt Brewer : basse, Thana Alexa : chant
Sideman virtuose aux côtés de Chick Corea, Avishai Cohen, Kenny Werner ou encore Pat Metheny, dont il reste le fidèle batteur après 15 ans de collaboration, c’est avec la BO du film oscarisé « Birdman » de son compatriote mexicain Iñárritu qu’Antonio Sanchez, batteur et compositeur, s’est fait connaître du grand public. Pilote du solide quartet Migration depuis 2011, Antonio Sanchez s’impose comme un visionnaire du jazz contemporain
DANILO PEREZ, JOHN PATITUCCI, BRIAN BLADE TRIO "Children of the light" Panama, Etats-Unis
Danilo Pérez : piano, John Patitucci : contrebasse, Brian Blade : batterie
Un trio, et quel trio !! Les musiciens sont ceux qui forment la rythmique intangible du Wayne Shorter Quartet depuis quinze ans : Danilo Pérez au ­piano, John Patitucci à la contrebasse, Brian Blade à la batterie. Évidemment, le pianiste Danilo Pérez, le bassiste John Patitucci et le batteur Brian Blade sont individuellement des maîtres, chacun dans leur genre. Et leur union sur ce trio est à la hauteur de ce que leurs noms peuvent susciter chez les fans de jazz. Ici, l’intense cohérence et le niveau de communication impressionnent. Ces trois-là se connaissent à la perfection et cela s’entend tout au long d’un disque dans lequel la narration reste la préoccupation première. Pérez a rarement aussi bien joué et la paire Patitucci / Blade ose d’étonnantes combinaisons. Et si les trois musiciens peuvent comproviser (composer/improviser) sur des formes harmoniques et mélodiques très denses, ils peuvent également explorer la beauté d’une simple harmonie. Un vrai régal !
Prix 27 euros pour la soirée